Vous êtes ici : Accueil > Territoire > Bâtiments et installations classées

Bâtiments et installations classées

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le bâtiment agricole est un espace clos ou non, utilisé pour de nombreux usages liés au domaine de l’agriculture. Comme toute construction, l’implantation d’un bâtiment agricole exige des autorisations au titre du code de l’urbanisme et souvent également au titre du code de l’environnement. Le code de l’environnement englobe la réglementation au titre des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE).

Bâtiments agricoles : usages

Le bâtiment agricole est un lieu couvert qui peut être utilisé pour :

  • stocker, travailler et transformer des récoltes,
  • loger des animaux d’élevage,
  • entreposer des matériels et des équipements agricoles,
  • intégrer des locaux de transformation et des points de vente.

Le bâtiment agricole est généralement implanté à proximité de l’exploitation à laquelle il se rattache et suffisamment éloigné des habitations et des cours d’eau pour les protéger des risques et nuisances éventuelles liées au type d’activité.
 

Bâtiments agricoles : composition

Le bâtiment agricole peut être complètement ouvert, semi-ouvert ou entièrement fermé.
Il est constitué des éléments suivants :

  • une ossature ou structure réalisée en bois, en métal ou en structure mixte bois / métal, et un soubassement qui peut être réalisé en maçonnerie ou en béton.
  • un bardage, intégral ou partiel, étanche ou non à l’air, qui peut être en bois ou en tôle pour les bardages fixes ou en matériaux composites pour les bardages amovibles.
  • une couverture, dont les matériaux les plus courants sont la tôle et la plaque fibrociment associée ou non à des plaques translucides. Cette couverture de bâtiment agricole est notamment dotée pour les bâtiments d’élevage d’équipements spécifiques tels que des écailles, des lanterneaux ou des faîtages ventilants.