Vous êtes ici : Accueil > Environnement > ZNT Riverains > ZNT et protection des cultures

ZNT et protection des cultures

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

ZNT et protection des cultures

Utilisés pour protéger et soigner les cultures, les produits phytosanitaires sont réglementés et leur utilisation strictement encadrée, jusqu'à la gestion des déchets.

Comme les organismes vivants, les plantes sont attaquées par des parasites (maladie, insectes, ravageurs) et peuvent être concurrencées par de mauvaises herbes, deux phénomènes bien connus des jardiniers. Pour y remédier, on utilise les produits phytosanitaires ou phytopharmaceutiques et ainsi préserver les cultures et leur qualité.

A chaque étape de leur vie, ces produits sont soumis à une réglementation stricte. Leur commercialisation nécessite au préalable l'obtention d'une autorisation de mise sous le marché (AMM) assortie à des conditions d'usage comme pour les médicaments destinés à l'Homme. Pour pouvoir les utiliser ou les vendre, un certificat d'aptitude est obligatoire nommé Certiphyto est obligatoire et valable 5 ans. Côté matériel, un contrôle technique du pulvérisateur garantit  la conformité du matériel : la juste dose, sans dérive vers le voisinage ou l'environnement.

Avec la science, la recherche et les innovations les produits phytosanitaires d'aujourd'hui ont fortement évolué permettant une efficacité à plus faible dosage. D'autres techniques, telle que la pulvérisation bas volume, augmentent également leur efficacité. Les techniques agronomiques réalisées par l'agriculteur tout au long du cycle de la plante sont encore un autre levier utilisé. Ainsi en Alsace, la quasi-totalité des agriculteurs traitent à dose réduite par rapport à la quantité autorisée.

Depuis 2008, tous les professionnels doivent répondre aux objectifs du plan Écophyto, lequel vise à réduire l’utilisation des produits phytosanitaires sur l'ensemble du territoire national tout en maintenant une agriculture économiquement performante. Agroécologie, Groupe 30 000, bandes Fleuries...Les groupes d'agriculteurs innovent au quotidien et impulsent de nouvelles techniques pour répondre au mieux aux attentes des consommateurs et de la société.

En 2020, des distances minimales de traitement à proximité des habitations ont été instaurées en fonction des cultures et des matériels utilisés. Ces zones de non traitement ou "ZNT", fixées par l'arrêté de décembre 2019 renforcé en 2022, désignent "la largeur minimale de non traitement » en limite de la parcelle du riverain. Vous habitez à proximité d’un champ et vous êtes inquiet pour vous-même ou votre entourage ?

Votre réflexe doit être d’échanger directement avec votre voisin agriculteur : chaque situation étant unique, c’est la personne la plus à même pour répondre à vos interrogations et échanger sur les traitements et techniques dans les champs. En cas de problème persistant, contacter la chambre d’agriculture (voir note « médiation »).

(Page élaborée avec la participation de la  chambre d’agriculture des hauts de France).
Octobre 2022