Vous êtes ici : Accueil > Elevage > Contrôle de performances > Ovins

Ovins

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Tous les éleveurs pratiquent déjà la sélection lorsqu’ils trient leurs agnelles de renouvellement de leurs troupeaux, mais la sélection à l’œil ne marche pas toujours…

Quels sont les objectifs du contrôle de performances ?

Pour savoir ce qu’un animal transmet à sa descendance, il faut des indicateurs individuels comme la prolificité et la valeur laitière. C’est  l’objectif du contrôle de performances : suivre et améliorer les performances de son troupeau grâce à une meilleure connaissance du potentiel génétique des animaux. Grâce au suivi, l’éleveur peut aussi se comparer à d’autres élevages et l’intérêt devient collectif. 
Contrairement aux idées reçues, le contrôle de performances n’est pas réservé aux élevages en base de sélection, n’importe qui peut en bénéficier.
La Chambre d’agriculture vous propose un service pour vous aider dans la conduite et l’optimisation de vos performances dans votre élevage.
 

Trois niveaux d’accompagnements possibles suivant les résultats attendus

Formule Reproduction

Fertilité / Prolificité / Aptitude au désaisonnement / Mortalité des agneaux
Aucune pesée n’est nécessaire. Le suivi se fait grâce à l’enregistrement des luttes et du carnet d’agnelage. On peut ainsi identifier les femelles à garder, les improductives,...

Formule Elevage

En plus des informations de la formule Reproduction, une pesée des agneaux entre 21 et 42 jours permet de calculer un poids à 30 jours de tous les agneaux afin de les comparer. Les critères à améliorer ainsi décelés pourront permettre d’orienter le choix des animaux reproducteurs (valeur laitière).

Formule Complète

En plus de la formule Elevage, se rajoute une deuxième pesée entre 59 et 92 jours d’âge. Le potentiel de croissance des agneaux est déterminé et les béliers pourront être indexés sur leur potentiel de croissance.
 

Quel temps doit-on y consacrer ? 

La pesée ne nécessite pas forcément un travail supplémentaire car elle peut être associée à d’autres interventions comme la vaccination, ou le traitement antiparasitaires, si l’éleveur le souhaite, et il peut également réaliser la pesée lui-même.
En moyenne, on compte une centaine d’agneaux pesés par heure. Il n’y aucune saisie supplémentaire pour les éleveurs équipés d’un logiciel pour la gestion de la troupe : le transfert des données  se fait automatiquement.  
 

Le contrôle de performance ovin, un investissement pour :

Obtenir plus d’agneaux : premier levier technique en matière d’amélioration du revenu.
Exemple : pour une troupe de 200 brebis, pour une amélioration de 0,15 point sur la productivité numérique, le produit s’accroît de 3 150 €.

Avoir des brebis avec plus de lait : favorisant de meilleures croissances des agneaux et ainsi des économies sur l’achat de poudre de lait et de concentré.
Exemple : pour une troupe de 200 brebis, une différence de 3 kg des agneaux à 30 jours c’est une économie de 1 000 € sur le concentré agneau.