typo3conf/ext/e_magineurs/res/opus/ressources/images/interface/opus.png Flux RSS des actualités2848902fr_FRChambre d'agriculture d'AlsaceFri, 22 Nov 2019 17:42:25 +0100Fri, 22 Nov 2019 17:42:25 +0100TYPO3 EXT:newsnews-70498Fri, 15 Nov 2019 08:42:16 +0100Journée technique laithttps://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/journee-technique-lait/Productivité et longévité sont les clés de la rentabilité en élevage laitier.Avec des vaches en bonne santé, c'est encore mieux! Des intervenants de renommée internationale comme Franck Gaudin ou Docteur Catherine Lutz interviendront le 28 novembre pour parler rationnement des animaux en phase critique et boiteries.
Nous vous attendons nombreux à cet évènement exceptionnel ! Pour vous inscrire, il vous suffit de contacter le service élevage au 03 88 99 38 43.]]>
news-70068Tue, 05 Nov 2019 16:00:38 +0100Programme d’investissement des entreprises viti-vinicoles 2019-2023https://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/programme-dinvestissement-des-entreprises-viti-vinicoles-2019-2023/Ouverture de la période de dépôt des dossiers de demande d’aide prévue du 30 novembre 2019 au 14 février 2020Les dates encadrant les dépôts des dossiers de demande d’aide sur le portail FranceAgrimer sont actuellement fixées au 30 novembre 2019 et 14 février 2020 midi (sous réserve de modification par le service instructeur). Le programme reste globalement inchangé en termes d’investissements, mais des modifications ont été opérées au niveau des délais d’exécution.

Le programme vise à renforcer les entreprises en leur permettant de réaliser les investissements nécessaires à la modernisation de leurs installations et à l’amélioration de leur compétitivité. Les bénéficiaires sont les entreprises de production et/ou commercialisation de vin.

Présentation du programme

Le programme se présente sous forme d’appel à projet : les dossiers sont notés sur 20 points, puis classés. Les critères retenus pour la notation sont principalement la présence d’un JA dans l’entreprise, l’impact environnemental et/ou économique des investissements et le caractère collectif. Seront retenus les dossiers les mieux classés en fonction de l’avancée de la consommation de l’enveloppe nationale qui est fixée à 130 millions d’euros pour 2020. Pour qu’un dossier soit examiné il faut qu’il soit complet.

Le taux d’aide est de 30 % pour les PME et le minimum d’investissement éligible fixé à 10 000 € HT. Les entreprises comprenant un JA se voient bénéficier d’une bonification de taux (5 %).

Peuvent être aidés :

  1. La construction et/ou la rénovation des bâtiments de réception de la vendange, de transformation, de conditionnement, de stockage et de commercialisation (caveau de vente). Les dépenses sont plafonnées en montant et surface.
    1. Les plafonds d’éligibilité pour les constructions neuves sont de 600 €/m² et une surface de 10 000 m² pour les bâtiments de production et 150 m² pour les caveaux. 
    2. Le plafond pour les rénovations est de 250 €/m² sans limite de surface et ne concerne que les travaux d’isolation, de sol ou d’aménagement de réception gravitaire. 
  2. Les équipements de réception, transformation, conditionnement, stockage et commercialisation neufs. Ces dépenses ne sont pas plafonnées, mais doivent présenter un coût «raisonnable» exceptés les équipements des caveaux qui se voient appliquer un maximum aidé de 40 000 € HT. Pour toutes les dépenses non plafonnées il faut fournir plusieurs devis de fournisseurs différents.

En outre, les porteurs de projet souhaitant faire financer un caveau doivent impérativement posséder un logiciel permettant d’isoler les ventes réalisées au caveau dans le chiffre d’affaires global. Sinon ils devront en acquérir un dans le cadre de la demande d’aide.

Un dossier totalement « dématérialisé »

La candidature et le dossier sont déposés uniquement par téléprocédure sur le portail de FranceAgrimer via le module viti-investissement. Les porteurs de projet doivent se procurer des identifiant et mot de passe qui sont les mêmes que pour viti-plantation ou restructuration.
Il est impératif de ne commencer aucuns travaux avant la clôture du téléservice le 14 février midi. La dernière facture des projets présentés doit être émise 2 ans après la notification. Si ces délais ne peuvent être tenus, une demande de prorogation peut être obtenue sous conditions. Il est impossible de déposer un nouveau dossier tant que la demande de solde de celui en cours n’est pas réalisée.

Un appui au montage, au dépôt et au suivi du dossier

Comme chaque année, depuis 12 ans sur ce programme, la Chambre d’agriculture Alsace propose un accompagnement personnalisé faisant l’objet de conseils, d’une optimisation du plan de financement et d’un appui au montage administratif et au suivi du dossier jusqu’à la demande de paiement. Nous vous invitons à nous contacter si vous souhaitez un complément d’information ou bénéficier de nos services.

Le témoignage de Jacques Schoepfer qui a bénéficié de l’accompagnement de la Chambre d’agriculture pour son projet d’investissement.

Le service de la Chambre m’a permis de me délester de la surcharge non négligeable de travail qu’aurait induit le dossier si je l’avais suivi seul. Quand le programme d’aide est conséquent et les formalités administratives lourdes, déléguer le montage et le suivi du dossier ça vous simplifie la vie. La conseillère est à l’écoute, réactive, se déplace et fait son maximum pour que la subvention soit obtenue en respectant toutes les règles imposées. Le prix de la prestation est tout à fait en adéquation avec le travail réalisé et le montant d’aide obtenu. Ne changez rien !


 

]]>
Gestion de l'entreprise
news-70062Tue, 05 Nov 2019 15:47:41 +0100Aide aux investissements de transformation et de commercialisation (hors montagne)https://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/aide-aux-investissements-de-transformation-et-de-commercialisation-hors-montagne/La Région Grand Est et l’Europe subventionnent vos constructions, rénovations, dépenses immatériels et acquisition d’équipements de transformation et ou de commercialisation.
Les porteurs de projet doivent être une structure agricole, un agriculteur, un groupement agricole ou un établissement d’enseignement qui est sous démarche qualité.
Le programme fait l’objet d’une sélection des dossiers sur des critères de notations concernant notamment, la présence d’un JA, les dimensions environnementales, sociales et de qualité.
Le taux d’aide est de 40 % avec un plafond à 93 000 € HT sans JA et 100 000 € HT avec présence d’un JA. Dans le cadre de projets collectifs il se monte à 300 000 € HT. Pour plus de précisions vous pouvez contacter vos conseillers qui vous proposent également un appui au montage de dossier.]]>
Gestion de l'entreprise
news-70059Tue, 05 Nov 2019 14:55:33 +0100Soutien de la Région Grand Est à l’élevage : préparons l’avenirhttps://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/soutien-de-la-region-grand-est-a-lelevage-preparons-lavenir-1/Si vous avez l’intention de réaliser des investissements* entre 5 000 et 15 000 € HT, vous pouvez bénéficier d’une aide de 25 % (+ 10 % les JA + 10 % exploitation en zone de montagne). Les filières éligibles sont : bovins (avec un minimum de 25 UGB), ovins, caprins, porcins, équins (uniquement élevage, pas la pension) et aviculture (chair et pondeuses). Seuls les agriculteurs à titre principal peuvent bénéficier de l’aide hormis en zone montagne ou ceux à titre secondaires sont également éligibles.

*Liste exhaustive des investissements éligibles

Pour toutes les filières d’élevage

  • Investissements concourant à l’augmentation des capacités de stockage de fourrage et de coproduits. 
  • Achat d’équipements : ventilation dynamique, brasseurs d'air, brumisation, aération en toiture, filets brise vent, isolation.
  • Investissements concourant à la sécurité sanitaire : barrière et cornadis, cases de contention (y compris système de pesée intégrée), portes de tri et quai d'embarquement, bacs d'équarrissage réfrigérés, cloches à cadavres.

Pour la filière porcine : clôture des bâtiments, systèmes de désinfection.

Il ne sera pas possible de déposer ce type de dossier simultanément à un dossier IMBE. Il est important de bien préparer votre projet avec un technicien.
    
Les demandes d’aides pourront être déposées au fil de l’eau, dans la limite d’une seule demande sur la période 2019 – 2021.

]]>
Gestion de l'entreprise
news-69762Tue, 29 Oct 2019 16:17:35 +0100En novembre, c'est le mois de la bio !https://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/en-novembre-cest-le-mois-de-la-bio-1/Des agriculteurs bio ou en conversion ouvrent leurs portes pour échanger sur leurs pratiques, témoigner des défis qu’ils ont eu à relever pour réussir leur projet de conversion. Ces évènements sont également l’occasion de rencontrer des opérateurs économiques des filières bio. Cette année, la Chambre d’agriculture Alsace, Bio en Grand Est et leurs partenaires proposent 19 manifestations dans toute l’Alsace et sur l’ensemble des filières de production.Téléchargez les invitations détaillées des manifestations alsaciennes ci-contre. 
Retrouvez l’ensemble des manifestations à l’échelle du Grand-Est sur le site www.moisdelabio-grandest.com.
 ]]>
Agriculture biologique
news-68634Mon, 14 Oct 2019 10:38:00 +0200Mes parcelles fait le plein de nouveautés !https://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/mes-parcelles-fait-le-plein-de-nouveautes/Logiciel de traçabilité, Mes Parcelles est une solution 100% web, accessible depuis votre smartphone ou tablette ou PC, avec des mises à jour automatiques et une assistance téléphonique.MesParcelles permet de :
  • Gérerson parcellaire : création de l’assolement, localisation des éléments liés à l’environnement, préparation dès l’automne de la déclaration PAC
  • Optimiser sa fertilisation : calcul des doses N à partir de données et références locales, fractionnement des apports et commandes d’engrais, vérification de la conformité des dates d’épandage et des interventions phytosanitaire, enregistrement du cahier d’épandage à partir du plan prévisionnel
  • Réaliser sa traçabilité: enregistrement des travaux effectués sur les parcelles, du travail du sol à la récolte
  • Répondreaux obligations réglementaires : élaboration du plan de fumure prévisionnel et renseignement du cahier d’épandage et du registre phytosanitaire, calcul des indicateurs environnementaux, éditions des documents réglementaires
  • Accéder à ses indicateurs technico-économiques : état actualisé des stocks disponibles et des stocks en terre, prix moyens d’achat de mes produits à partir de la saisie des factures, charges par hectare, par culture ou par parcelle, calcul des coûts d’utilisation du matériel, calcul des marges brutes, semi-directes et coûts de production.

 

Pour la fin octobre, MesParcelles fait le plein de nouveautés :


UNE NAVIGATION ET UNE UTILISATION ENCORE PLUS SIMPLE, PLUS FLUIDE
  • Des interfaces retravaillées pour une meilleure expérience utilisateur. 
  • Une nouvelle cartographie totalement revue, plus intuitive et plus ludique
UN PORTAIL CENTRALISANT TOUS LES SERVICES ET OUTILS D'AIDE À LA DÉCISION
  • Des services déjà disponibles : la solution Optiprotect
  • L’intégration d’une solution pour une traçabilité automatique des produits, ainsi que la liaison console
UNE UTILISATION EN MOBILITÉ DANS UNE VRAIE APPLICATION
  • Des parcours utilisateurs optimisés et une ergonomie renouvelée
  • Utilisable avec ou sans connexion Internet
  • La personnalisation des produits sur mobile : phytos, engrais, etc...
  • La nouvelle Appli mobile MesParcelles disponible sur Google Play et App Store
]]>
news-68354Tue, 08 Oct 2019 18:13:03 +0200Crise scolyte de l’épicéa : gestion des peuplements touchés - Arrêté de luttehttps://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/crise-scolyte-de-lepicea-gestion-des-peuplements-touches-arrete-de-lutte/Un arrêté préfectoral n°2019-344 (et ses annexes), relatif à la lutte contre les scolytes de l’épicéa commun dans les peuplements atteints, a été signé le 29 juillet 2019 par le préfet de région Grand Est.Cet arrêté préfectoral fixe la zone de lutte obligatoire, ainsi que les obligations des propriétaires et des exploitants forestiers. La liste des communes de la zone de lutte obligatoire ainsi que les préconisations de lutte sont annexées à l’arrêté.

Retrouvez toutes les infos sur la crise scolyte de l’épicéa sur les pages Bois & Territoire du site internet de la Chambre d’Agriculture du Grand-Est : https://grandest.chambre-agriculture.fr/bois-territoires/valorisation-du-bois-et-territoires/crise-scolyte-de-lepicea/

]]>
news-68253Mon, 07 Oct 2019 12:05:48 +0200ECIF 67 : signature des premiers dossiershttps://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/ecif-67-signature-des-premiers-dossiers/Le conseil départemental du Bas-Rhin, en partenariat avec la Chambre d’Agriculture d’Alsace* et le soutien de Forestiers d’Alsace et du CRPF Grand Est, met en œuvre actuellement un nouveau dispositif de restructuration foncière appelé ECIF (Echanges et Cessions d'Immeubles Forestiers).Ce mode d’aménagement foncier basé sur le volontariat est actuellement testé sur quatre communes du département : Dieffenbach-au-Val, Neuve-Eglise, Saales et Saint-Pierre-Bois. Mardi 17 Septembre en mairie de Neuve-Eglise, les premiers dossiers ont été signés en présence des acheteurs et vendeurs concernés,  de Mesdames Planchon et Handwerk (conseil départemental du Bas-Rhin) et de Maxime Princet (chambre d’agriculture d’Alsace/animateur du dispositif ECIF). Actuellement, une dizaine de dossiers sont en cours d’instruction par le conseil départemental du Bas-Rhin.

Ce dispositif permet de réaliser des échanges ou cessions sous seing privé sans acte notarié. Pour bénéficier de ce nouvel outil, le propriétaire forestier vendeur doit céder l'ensemble des parcelles forestières sur la commune, sans dépasser une surface de 1,5 ha et une valeur de 7 500 euros, et réaliser la cession/échange avec un propriétaire disposant au moins d’une parcelle contiguë.

Dans le cadre de ses compétences en aménagement foncier, l’objectif du conseil départemental est de :

- favoriser la réunion de parcelles mitoyennes,

- résorber le micro-parcellaire,

- résorber le micro-parcellaire forestier et améliorer les conditions d’exploitation des propriétés forestières,

- agrandir la taille des unités de gestion, afin de garantir la gestion durable des forêts !


* action d'animation réalisée avec le soutien financier de l'Etat-DRAAF (fond stratégique forêt bois).

D'autres informations sur les pages forêts du site de la Chambre d’agriculture : https://alsace.chambre-agriculture.fr/productions-vegetales/foret-agroforesterie/

]]>
news-67952Tue, 01 Oct 2019 16:44:41 +0200Rallye Agroforestierhttps://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/rallye-agroforestier-2/Le premier rallye agroforestier de la région Grand Est s'est terminé ce vendredi 27 septembre. Il a été organisé par la Chambre d'agriculture du Grand Est avec le soutien des conseillers locaux et experts !

Après une conférence à Bar le Duc à laquelle ont assisté une centaine de personnes le 20 septembre dont plusieurs industriels intéressés et conscients de l'intérêt des arbres dans les champs...une vingtaine de sites étaient à visiter dans toute la région Grand Est dont quatre en Alsace à Knoersheim, Saessolsheim, Artolsheim et Bouxwiller. Près de 70 personnes sont venues voir ces parcelles agroforestières alsaciennes au soleil ou sous la pluie.

]]>
news-67167Thu, 26 Sep 2019 10:18:26 +0200Ouverture des inscriptions au Concours Général Agricole 2020https://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/ouverture-des-inscriptions-au-concours-general-agricole-2020/Réputée partout dans le monde, la gastronomie française s’appuie sur des produits de qualité et le savoir-faire de milliers de producteurs. Les produits du terroir français participant au concours sont nombreux, avec 26 catégories aussi diverses que les produits laitiers, les huîtres, les apéritifs, la charcuterie, la bière ou encore le foie gras, fleuron de nos terroirs régionaux.Pour vous inscrire, rendez-vous sur votre espace producteurs sur le site du CGA

Calendrier des inscriptions produits (sur site internet)

  • 20 octobre 2019 : Volailles, Produits laitiers, Produits issus de palmipèdes gras
  • 29 octobre 2019 : Armagnac
  • 17 novembre 2019 : Apéritifs (dont ratafia), Bières, Charcuteries, Confitures, Jus de fruits, Miels-Hydromels-Chouchens
  • 15 décembre 2019 : Cidres et poirés, Eaux de vie (dont Fine et Marc), Epices et Chocolat, Huiles de noix, Huîtres, Produits de l’aquaculture, Mistelles (vins de Liqueurs et pommeau), Rhums et punchs, Viandes  
  • 5 janvier 2020 : Produits oléicoles et Eaux de vie d'Alsace


Les frais d’inscriptions sont spécifiques à chaque concours et se composent de frais de dossier et de frais par échantillon. Le règlement, les modalités d’inscriptions, les tarifs… sont disponibles sur le site Internet du Concours Général Agricole.
Les finales se dérouleront lors du Salon International de l’Agriculture : du samedi 22 février au mardi 25 février 2020 (16 janvier pour les viandes et charcuterie chaudes).

]]>
Palmarès et concours
news-63144Fri, 05 Jul 2019 18:37:35 +0200Remise des prix aux élèves méritants de l'enseignement agricole du Bas-Rhinhttps://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/remise-des-prix-aux-eleves-meritants-de-lenseignement-agricole-du-bas-rhin/Ce mardi 2 juillet 2019, une soixantaine d'apprenants (élèves, apprentis et stagiaires de la formation continue) se sont vus remettre un prix Alsatique par Christian SCHOTT, président du Service Formation de la Chambre d'agriculture Alsace, à la Maison de l'Agriculture de Schiltigheim.Mais il ne s'agit pas de n'importe quels apprenants : ce sont les plus méritants.
Un mérite reconnu par leurs professeurs et chefs d'établissements, et notamment mesuré par le parcours effectué, les progrès accomplis ou encore les difficultés surmontées.

Bravo à tous !

Crédit photo : Germain Schmitt

]]>
news-61495Wed, 12 Jun 2019 14:00:00 +0200Présentations lors des réunions sur le photovoltaïque en agriculturehttps://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/presentations-lors-des-reunions-sur-le-photovoltaique-en-agriculture/En vente directe et pour les installations de moins de 100 kWc, les prix de rachat se stabilisent. Pour les puissances supérieures à 100 kWc, des appels à projets sont en cours au niveau national ou, exceptionnellement, sur le territoire du Haut-Rhin dans le cadre post-Fessenheim. Le porteur de projet doit, dans ce cas, proposer un prix de rachat.
Les installations en autoconsommation peuvent être intéressantes quand il y a une consommation continue tout au long de l’année, ou que les courbes de consommation sont corrélées aux courbes de production de l’électricité solaire.


La Chambre d’agriculture Alsace a organisé 2 réunions :

  • Le 5 juin à 14 h à la Chambre d'agriculture de Schiltigheim,
  • Le 6 juin à 14 h à la Chambre d'agriculture de Sainte-Croix-en-Plaine.
     

 

Programme :

  • Le photovoltaïque en Alsace : synthèse de l’observatoire,
  • Les dispositifs de soutien,
  • L'autoconsommation : le dispositif Climaxion et des retours d'expériences agricoles,
  • Le raccordement (Strasbourg Électricité Réseaux),
  • Les nouveautés panneaux photovoltaïques.
     

Cette présentation était suivie d’un mini-salon avec des installateurs photovoltaïques locaux.

]]>
news-61983Tue, 11 Jun 2019 11:09:24 +0200Peupliers, aulnes et saules des bords de cours d'eauhttps://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/peupliers-aulnes-et-saules-des-bords-de-cours-deau/L’association forestière des Vosges du Nord en partenariat avec la Chambre d’agriculture d’Alsace et avec la participation du CRPF, COSYLVAL, des pépinières WADEL-WININGER, a réuni le 24 mai 2019 une vingtaine de personnes pour une visite de forêts de peupliers, d'aulnes glutineux et de saules à Woellenheim dans le Kochersberg (67)La parcelle de peupliers d’une surface de 2,50 ha est une collection de différents cultivars installés en 2003 par le groupe national peupliers. Le peuplier le plus poussant a été le cultivar KOSTER.

Cette peupleraie âgée de 17 ans a été vendue sur pied cet hiver dans le cadre d'une vente groupée organisée par la coopérative COSYLVAL.

Les chiffres sur 17 ans : + 7,7 M3/HA/AN ; + 176 €/HA/AN ; 320 tonnes de CO2 captées

Un petit bosquet d'aulnes glutineux a permis de présenter cette essence tout terrain qui supporte l'inondation et fixe les berges des cours d'eau.

Le ban de Woellenheim comprend aussi de nombreux saules têtards, régulièrement taillés, mais déjà bien âgés et creux qui nécessiteraient aussi de replanter de nouveaux saules.

 

Plus d'informations :

 

Votre contact:

Claude HOH - claude.hoh@alsace.chambagri.fr
Conseiller forestier à la Chambre d'agriculture Alsace

 

Action d'animation réalisée par la Chambre d'agriculture Alsace avec le soutien de l'Etat/DRAAF - Fonds stratégique Forêt Bois.

]]>
news-61452Thu, 23 May 2019 15:33:22 +0200Promotion des mesures agro-environnementaleshttps://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/promotion-des-mesures-agro-environnementales/Pour faire connaître au grand public les mesures agro-environnementales, le Département du Bas-Rhin organise un concours photos. Plus d'infos

 

]]>
news-60784Tue, 07 May 2019 14:00:16 +0200Présentation lors des réunions PAC dans le Bas-Rhinhttps://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/presentation-lors-des-reunions-pac-dans-le-bas-rhin/Les traditionnelles réunions PAC ont permis de balayer la réglementation PAC, avec des points d'attention particuliers sur le "compteur herbe" et sur la nouvelle directive nitrates entrée en vigueur au 1er septembre 2018.news-60489Fri, 03 May 2019 14:37:00 +0200Exposé présenté lors des réunions PAC dans le Haut-Rhinhttps://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/expose-presente-lors-des-reunions-pac-dans-le-haut-rhin/Les traditionnelles réunions PAC ont permis de balayer la réglementation PAC, avec des points d'attention particuliers sur le "compteur herbe" et sur la nouvelle directive nitrates entrée en vigueur au 1er septembre 2018.news-60488Thu, 02 May 2019 18:28:00 +0200Présentations réalisées lors du rendez-vous des irrigants 2019https://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/presentations-realisees-lors-du-rendez-vous-des-irrigants-2019/La 2ème édition du rendez-vous des irrigants s'est déroulée début mars en Alsace. Vous avez été nombreux à participer et montrer de l'intérêt pour cette thématique.L’ensemble des présentations réalisées lors de ces rencontres est à votre disposition, et nous restons à votre écoute pour toute questions ou compléments d’informations dont vous auriez besoin.]]>news-60496Tue, 30 Apr 2019 18:37:00 +0200Soutien de la Région Grand Est à l’élevage : préparons l’avenirhttps://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/soutien-de-la-region-grand-est-a-lelevage-preparons-lavenir/Si vous avez l’intention de réaliser des investissements entre 5 000 € HT et 15 000 € HT, vous pouvez bénéficier d’une aide de 25 % (+ 10 % pour les JA et + 10 % pour une exploitation en zone de montagne).  

Les filières éligibles sont : bovins (avec un minimum de 25 UGB), ovins, caprins, porcins, équins (uniquement élevage, pas la pension) et aviculture (chair et pondeuses). Seuls les agriculteurs à titre principal peuvent bénéficier de l’aide, hormis en zone montagne où ceux à titre secondaire sont également éligibles.

 

 

Investissements éligibles pour toutes les filières d’élevage

  • Augmentation des capacités de stockage de fourrage et de coproduits,
  • Equipements améliorant l’ambiance des bâtiments : ventilation dynamique, brasseurs d'air, brumisation, aération en toiture, filets brise vent, isolation,
  • Sécurité sanitaire : barrières et cornadis, cases de contention (y compris système de pesée intégrée), portes de tri et quai d'embarquement, bacs d'équarrissage réfrigérés, cloches à cadavres.

 

Investissements éligibles pour la filière porcine dans le cadre des mesures de prévention de la fièvre porcine africaine : clôture des bâtiments, systèmes de désinfection.

 

 

 


Il ne sera pas possible de déposer ce type de dossier simultanément à un dossier IMBE. Il est important de bien préparer votre projet avec un technicien.

 

 

Les demandes d’aides pourront être déposées au fil de l’eau, dans la limite d’une seule demande sur la période 2019-2021.
Le formulaire est disponible ci-dessous et auprès de vos conseillers d’entreprises.

]]>
news-60485Mon, 29 Apr 2019 18:28:00 +0200"S'installer en maraîchage bio : les clés de la réussite"https://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/sinstaller-en-maraichage-bio-les-cles-de-la-reussite-2/Il aborde les questions de la création d’entreprise, du métier de maraîcher, ou encore les choix techniques et les choix de commercialisation.Il a été élaboré avec le réseau des conseillers des Chambres d’agriculture et est téléchargeable ici.]]>news-60487Wed, 17 Apr 2019 14:43:00 +0200Formation "renouvellement du Certiphyto"https://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/formation-renouvellement-du-certiphyto/Se former autrement avec les formations Chambre d'agriculture labellisées Ecophyto par VIVEA. 

En suivant 14 h minimum de formations labellisées Ecophyto par VIVEA, vous pourrez dès septembre prochain, suivre un module à distance de 2 heures sur VIVEA, dans lequel les chefs d'exploitation devant renouveler leur Certiphyto début janvier 2020, pourront mettre à jour leurs connaissances en matière de réglementation.

 

 

En savoir plus : Vidéomotion

]]>
news-60491Thu, 28 Mar 2019 09:23:00 +010021 mars : présentation faite lors de la réunion PAC montagnehttps://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/21-mars-presentation-faite-lors-de-la-reunion-pac-montagne/Vous trouverez dans la présentation de la réunion PAC montagne, quelques éléments pour vous aider à faire aux mieux votre déclaration PAC 2019.news-60492Thu, 14 Mar 2019 16:01:00 +0100OPTIPROTECT : prévisions des risques maladies et des stades sur bléhttps://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/optiprotect-previsions-des-risques-maladies-et-des-stades-sur-ble/Optiprotect est un outil d’aide à la décision qui calcule chaque jour une prévision des stades, ainsi que le niveau de risque vis-à-vis de la rouille jaune, de la rouille brune, de la septoriose (alerte et date optimale de premier traitement), rouille brune (alerte et date optimale de traitement) et fusariose des épis (alerte et date optimale de traitement).

Les informations sont consultables dans l’outil Mes P@rcelles (disponible pour les non abonnés).

Retrouvez la vidéo de présentation via le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=iPloRE0Hny0

Contactez votre conseiller grandes cultures pour toute information.

 

 

]]>
news-60493Thu, 14 Mar 2019 15:50:00 +0100Mes P@rcelles labellisé !https://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/mes-prcelles-labellise/C'est officiel ! Mes P@rcelles a été labellisé par le comité du 15 février.  

MesParcelles a été jugé conforme aux principes du COMIFER et répond aux arrêtés préfectoraux de la Directive Nitrates qui stipulent que "le calcul de la dose prévisionnel d'azote à apporter s'appuie sur la méthode du bilan d'azote minéral du sol prévisionnel détaillé dans la publication la plus récente du COMIFER".

 

Pour plus d'information :
https://comifer.asso.fr/fr/bilan-azote/labellisation-des-outils-de-calcul-de-dose.html

]]>
news-60494Wed, 06 Mar 2019 16:33:00 +0100Denis Ramspacher élu Président de la Chambre d'agriculture Alsacehttps://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/denis-ramspacher-elu-president-de-la-chambre-dagriculture-alsace/Le lundi 4 mars, le Président et le Bureau de la Chambre d’agriculture Alsace ont été élus en présence du Préfet de la Région Grand Est et du Bas-Rhin. Les 66 membres élus et 2 membres de droit du CRPF ont été installés par le Préfet, le doyen d’âge et le benjamin des membres élus.Denis Ramspacher, issu de la liste FDSEA/AVA/JA, liste majoritaire dans le département, a été élu Président de la Chambre d’agriculture Alsace et Denis Nass, 1er Vice-Président. Il succède à Laurent Wendlinger.

A l’occasion de la session, les deux nouveaux élus se sont engagés à conforter l’engagement de la Chambre interdépartementale d’Alsace en faveur de l’ensemble des agriculteurs et viticulteurs alsaciens. La session a en outre procédé à l’élection du Bureau de la Chambre d’Agriculture.

]]>
news-60495Mon, 04 Mar 2019 11:36:00 +0100Circuler en sécuritéhttps://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/circuler-en-securite/Les voies ferrées traversent nos campagnes. Les convois agricoles, comme les poids lourds, doivent se prémunir des accidents à la hauteur des passages à niveau. Certains passages à niveau peuvent présenter des difficultés de franchissement pour certaines catégories de véhicules, en particulier ceux dotés d’une faible garde au sol ou étant d’une grande longueur (par exemple, véhicules agricoles à plusieurs remorques, moissonneuses…).

Pour un passage à niveau à barrière automatique : être en capacité de franchir la voie en moins de 7 secondes après l’allumage des feux rouge clignotants. Si la traversée des voies est considérée difficile pour des convois exceptionnels, elle peut être raisonnablement envisagée comme délicate pour d’autres catégories de véhicules (véhicules agricoles, convois agricoles…). Attention aux convois longs et lourds.

Pour un passage à niveau à croix de St André (ni barrières ni feux rouges clignotants), le code de la route indique les conditions de franchissement, à savoir :

  • Avec stop : marquer l’arrêt au stop. Vérifier que la voie est libre et qu’il n’y a pas de trains sur les 2 côtés, puis franchir le passage à niveau seulement si les voies sont libres dans les deux sens.
  • Sans stop : ralentir à l’abord de la signalétique et du passage à niveau, et franchir le passage seulement si les voies sont libres dans les deux sens.

Certains passages à niveau sont équipés de portique de limitation en hauteur. Ces portiques préviennent des risques électriques dus à la présence des fils caténaires alimentés en permanence en 25 000 volts (en cas de contact ou de simple proximité immédiate de la caténaire, ces risques peuvent être mortels). Assurez-vous que le convoi ne dépasse pas la hauteur maximale autorisée.

Pour plus d’informations, référez-vous à la plaquette diffusée par SNCF Réseau ci-dessous, ou consultez le site https://www.securite-passageaniveau.fr/pages/les-regles-de-securite.

]]>
news-60497Tue, 19 Feb 2019 15:54:00 +0100Retour sur le colloque transfrontalier «l’agro-écologie chez nous» https://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/retour-sur-le-colloque-transfrontalier-lagro-ecologie-chez-nous/Les partenaires des projets européens Innov.AR et AGRO Form soutenus par le programme INTERREG V Rhin supérieur, ont invité tous les intéressés à l’agro-écologie dans le Rhin supérieur, à participer à une journée mercredi 6 février à Sainte Croix en Plaine, près de Colmar.Cette journée qui a réuni près de 100 participants était un point d’étape intermédiaire sur les travaux engagés dans les projets. Plusieurs chefs d’entreprises agricoles ont partagé leurs attentes et expliqué leurs choix de pratiques alternatives permettant de diminuer l’usage des produits phytopharmaceutiques ou d’engrais minéraux de synthèse.

La matinée a été consacrée aux systèmes de grandes cultures et l’après-midi à la viticulture, l’arboriculture et le maraichage.

Les projets InnovAR et AGRO Form s’appuient sur des réseaux transfrontaliers d’exploitations (au total environ 90 entreprises alsaciennes, badoises, du Palatinat et de Suisse) pour favoriser les échanges d’idées, la co-conception et la validation de solutions innovantes.

Pour plus d’informations, consultez le site: www.agroecologie-rhin.eu

]]>
news-60498Tue, 19 Feb 2019 14:50:00 +01003 productions alsaciennes mises à l’honneur au prix d’excellence 2019 du Concours Général Agricolehttps://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/3-productions-alsaciennes-mises-a-lhonneur-au-prix-dexcellence-2019-du-concours-general-agricole/Ce jeudi 24 janvier, trois producteurs ayant régulièrement des médailles au Concours Général Agricole, ont reçu au ministère de l’agriculture à Paris, le prix d’excellence 2019 pour récompenser leurs très bons résultats lors des trois dernières années.

 Il s'agit de :

- la maison Ehrhart à Ammerschwihr  pour ses vins.

- la distillerie Mersiol à Dambach-la-Ville pour ses eaux de vie.

- la brasserie familiale Blessing à Waldhambach pour ses bières.

Nous tenons à féliciter ces trois producteurs pour leurs savoirs faire.
Ils représentent la qualité, la rigueur et le goût de nos productions alsaciennes.

Bravo à eux.

Photo : de gauche à droite : Cyrille Ehrhart, Laurence Schatz de la maison Ehrhart, Nathalie Blessing de la brasserie Blessing, et la distillerie Mersiol (Alexandre Mersiol et son épouse, et Pierre Nicolas Mersiol).

]]>
news-60499Wed, 16 Jan 2019 10:00:00 +0100Retour sur des rencontres transfrontalièreshttps://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/retour-sur-des-rencontres-transfrontalieres/Le 15 janvier, une délégation de Jeunes Agriculteurs issus des 4 régions transfrontalières du Réseau Interrégional et International (RI2), s’est rendue au Parlement Européen à Strasbourg. 

Cette rencontre est à l’initiative de Monsieur Dieter Blaeβ, président de la section 3 « Agriculture et Ruralité » du Regierungs Präsidium de Freiburg et de Madame Danielle Bras, présidente du réseau RI2.

 

 

 

Le thème de cette réunion était consacré aux évolutions de la prochaine PAC.  Au préalable, les représentants des JA s’étaient retrouvés à Freiburg le 3 décembre dernier, pour préparer cette rencontre.

 

 

 

Dans un premier temps, le député européen Norbert Lins a résumé l’état des lieux actuel des discussions.  7 000 amendements ont déjà été déposés par rapport à la mise en oeuvre des trois volets de la prochaine PAC.

 

 

 

Les responsabilités des états membres seront renforcées. Entre une approche nationale pour la France, et des déclinaisons régionales pour l’Allemagne,  on retrouve toute la complexité de mise en œuvre d’orientations européennes communes.

 

 

 

Différents points ont été abordés. Entre autres : la baisse des budgets, le transfert des aides entre les deux piliers, les règles d’application des minimis, la distorsion de concurrence entre les états membres, le renouvellement des générations, le statut des prairies permanentes,  l’entretien des surfaces en herbe par l’élevage, le développement de la production des protéines non OGM…

 

 

 

Les participants remercient vivement les deux députés européens Madame Anne Sander et Monsieur Norbert Lins pour leur écoute et leur disponibilité.

 

 

Avant de quitter les lieux, le groupe a assisté à la séance du parlement européen dans l’hémicycle, consacrée à la présentation du programme d’activités de la présidence roumaine.

]]>
news-60500Tue, 04 Dec 2018 10:47:00 +0100Transmission d'exploitationshttps://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/transmission-dexploitations/Afin de répondre à vos interrogations concernant la transmission de votre exploitation, la Chambre d'agriculture Alsace, la section des anciens exploitants agricoles de la FDSEA, les Jeunes Agriculteurs, le CICEVA et la Mutualité Sociale Agricole, ont organisé 2 réunions techniques d’information à Balschwiller et à Sainte Croix en Plaine.news-60501Fri, 23 Nov 2018 10:39:00 +0100Plan sécheresse du Conseil Régionalhttps://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/plan-secheresse-du-conseil-regional/Dans le cadre du plan sécheresse mis en place par le Conseil Régional, la Chambre d'agriculture sera le guichet unique dans cette opération.  

Il faudra adresser le formulaire de demande d'aide, ainsi que les documents s'y attachant à la Chambre d'agriculture.

 

 

 

Pour le Bas-Rhin : auprès de votre ADAR.

 

 

 

Pour le Haut-Rhin : 11 rue Jean Mermoz  - BP 80038 - 68127 Sainte Croix en Plaine

 

 

 

En cas de besoin, vous pouvez contacter par téléphone :

 

 

 

Dans le Bas-Rhin :

 

 

 

ADAR de l'Alsace du Nord : 03.88.73.20.20

 

 

 

ADAR du Kochersberg : 03.88.69.63.44

ADAR de la Plaine de l'Ill : 03.88.74.13.13

 

 

 

ADAR de la Montagne : 03.88.97.08.94

 

 

 

ADAR de Drulingen : 03.88.01.22.53

 

 

Dans le Haut-Rhin : 03.89.20.97.19

]]>
news-60502Tue, 09 Oct 2018 11:00:00 +0200Nous avons la mine réjouie avec MesParcelles https://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/nous-avons-la-mine-rejouie-avec-mesparcelles/Pour la nouvelle campagne, nous avons la mine réjouie avec MesParcelles, la solution internet des chambres d'agriculture, mise en place pour enregistrer vos interventions parcellaires au quotidien, au bureau comme au champ.news-60503Wed, 04 Jul 2018 15:54:00 +0200Aides aux investissements environnementaux : second appel à projet du 18/6 au 27/7 https://alsace.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/aides-aux-investissements-environnementaux-second-appel-a-projet-du-186-au-277/L’Etat, la Région Grand Est et l’Agence de l’eau Rhin-Meuse accompagnent les exploitations alsaciennes en mettant en œuvre le dispositif d’aides en faveur des investissements environnementaux pour toutes productions végétales, cofinancé par le Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER). 

L’objectif de cette opération est toujours le soutien aux investissements, individuels ou collectifs, qui accompagnent les changements de pratiques agricoles ayant un effet direct sur l’amélioration des performances environnementales des exploitations.

 

 

 

L’opération vise en particulier la préservation et l’amélioration de la qualité des eaux superficielles et souterraines grâce à une réduction des pollutions par les produits phytosanitaires ou par les fertilisants.

 

 

 

Elle s’inscrit également dans le cadre de la mise en œuvre du plan national Ecophyto II.

 

 

 

Plus d’informations :

 

 

 

Dans le Haut-Rhin :

 

 

 

·         Thibault Berchoux : 03 89 20 97 36

 

 

 

·         Rachel Froeliger : 03 89 20 97 12

 

 

 

Dans le Bas-Rhin :

 

 

 

·         ADAR du Kochersberg : 03 88 69 63 44

 

 

·         ADAR de l’Alsace du Nord :

o   Haguenau : 03 88 73 20 20

o   Drulingen : 03 88 01 22 53

·         ADAR de la Plaine de l’Ill :

o   Obernai : 03 88 74 13 13

·         FDSEA 67 : François SCHOTTER : 03 88 19 17 71

]]>